Appelez-Nous: (+33) 1 47 80 55 51
/ Les Blogs/ Causes de la Dysfonction Érectile/

Causes de la Dysfonction Érectile

Causes de la Dysfonction Érectile

Une érection faible n'est pas encore une impuissance, mais son présage. L'un de ses symptômes est que, lorsqu'il est excité, le pénis reste lent et la capacité d'effectuer des rapports sexuels est perdue. Dans ce cas, les raisons peuvent être deux propriétés - sur la base de troubles physiologiques et d’anomalies psychologiques. En tout état de cause, une érection faible pour tout homme est un sujet de préoccupation lorsqu'il est nécessaire de consulter un spécialiste pour déterminer la cause de la gêne et l'éliminer à temps.

Une vie sexuelle normale est non seulement un gage de santé pour les hommes, mais également une garantie de bien-être familial et de confiance en leur propre viabilité masculine. Selon les statistiques médicales, environ 40% de la population masculine souffre d'une érection plus ou moins grande et cet écart par rapport à la norme ne fait que rajeunir chaque année. La réaction des hommes à ce phénomène peut être la plus imprévisible. Si vous rencontrez des problèmes d’érection pendant un mois ou deux, vous devriez consulter un médecin et, en aucun cas, ne pas vous soigner. Pour clarifier l’image, essayons de déterminer les principaux symptômes, causes et méthodes de traitement des érections faibles.

Acheter Pilule Erectile Online

Les principales causes d'érection faible

Une érection faible, comme tout autre désordre du corps, a certaines causes - purement externes et purement internes - physiologiques ou psychologiques. Laissez-nous nous attarder sur le plus commun et caractéristique.

Provoque des propriétés externes

  1. Déformation et anomalies de la structure du pénis, en particulier de sa courbure. Ils peuvent être congénitaux ou acquis. Comment éliminer cette maladie incitera un spécialiste.
  2. Excès de poids causé par des troubles métaboliques, des troubles endocriniens, ainsi que par la présence de mauvaises habitudes. Il y a acquisition de signes externes: les chiffres concernant le type de hanches larges de la femme et de glandes mammaires dilatées, les dépôts de graisse dans l'abdomen, le gonflement et la flaccidité de la peau, le manque de poils dans l'aine et les aisselles.
  3. Traumatismes de la colonne vertébrale, du cerveau et des organes génitaux. Pathologies de la moelle épinière causées par des maladies telles que l'ostéochondrose, la hernie, la myosite.

Causes des propriétés intraphysiologiques

  1. Troubles du système endocrinien, compliqués de diabète et de dysfonctionnement érectile. Déséquilibre hormonal.
  2. Maladie cardiovasculaire, aggravée par la violation de l'écoulement du sang veineux, l'athérosclérose et la cholestite.
  3. Troubles du système génito-urinaire, compliqués de pathologies de la prostate, de maladies infectieuses et vénériennes.
  4. Maladies des organes internes, y compris les maladies chroniques du foie, des reins et du tractus gastro-intestinal.

Causes des propriétés psychologiques, y compris celles associées au système nerveux central

  1. Stress et querelles liés à des problèmes familiaux, à une surcharge émotionnelle, à des complexes et à la peur d'attendre l'échec pour des raisons sexuelles.
  2. Pathologies du système nerveux, telles que maladie de Parkinson, épilepsie, sclérose en plaques.

Causes des propriétés médicinales et narcotiques

  1. Utilisation excessive d'antidépresseurs et d'antispasmodiques, de diurétiques et d'antihypertenseurs qui réduisent les taux de testostérone et affaiblissent les érections.
  2. Le besoin constant de substances psychotropes, la toxicomanie, qui à son tour frappe le système urinaire et inhibe la fonction érectile.

Il existe souvent une combinaison de plusieurs raisons, à la fois physiologiques et psychologiques. Dans ce cas, il est nécessaire de déterminer la cause fondamentale, qui a été le début d'un affaiblissement de l'érection. Parfois, la dépression nerveuse habituelle peut provoquer une perturbation hormonale et des perturbations du système endocrinien, ce qui à son tour affectera la diminution de la puissance et de l'érection.

Il y a plus d'options prosaïques, lorsque la cause d'une érection affaiblie se trouve à la surface. Donc, le manque d'éveil chez un homme peut être causé par le manque d'attrait de son partenaire. Dans ce cas, la perception purement subjective n'a rien à voir avec des anomalies physiques ou psychologiques.

Symptômes de mauvaise érection

La dysfonction érectile , si ce n’est pour arrêter son développement, peut conduire à l’impuissance et donc à l’incapacité de mener une vie sexuelle bien remplie. Par conséquent, il est important de reconnaître à temps une érection faible, qui est diagnostiquée principalement par le nombre d'échecs lors des rapports sexuels. Dans le cas où l'un des quatre actes sexuels n'est pas complètement achevé, on peut parler d'une érection faible. Quels autres symptômes peuvent déterminer les problèmes érectiles? Parmi les principales caractéristiques sont les suivantes:

  • le pénis perd sa dureté et reste mou pendant toute la durée du rapport sexuel
  • Dick a versé du sang mais n'en vaut pas la peine
  • en cas d'excitation et de désir sexuel, il n'y a pas d'érection pendant les rapports sexuels, ou le pénis perd sa dureté immédiatement après plusieurs frictions

Tous ces symptômes sont prononcés physiologiques. En tant qu’opposition, il est possible de citer le fait que lors d’une érection normale, le pénis doit conserver son état de combat tout au long de l’acte sexuel.  

En plus des symptômes visibles, il peut y avoir des symptômes secondaires qui ne sont pas si évidents. Ils ont trait à l'attitude psychologique avec laquelle le partenaire a des rapports sexuels. Parmi les signes évidents peuvent être:

  • perte d'intérêt pour une femme en tant qu'objet sexuel et sexe en tant que tel
  • absence d'érection involontaire le matin
  • perte d'érection pendant les préliminaires
  • affaiblissement du désir sexuel et de l'érection pendant les rapports sexuels

Outre les symptômes directement associés à la manifestation d'une érection faible, il peut exister des symptômesdits  provocants caractéristiques d'une affection ou d'une maladie particulière, pouvant entraîner un affaiblissement de la fonction érectile. Dans ce cas, vous devez faire attention aux phénomènes suivants:

  • épuisement physique général  dû à une alimentation inadéquate et à des travaux physiques pénibles, ainsi qu'au maintien d'une vie sexuelle trop intense, durant laquelle le corps n'a pas le temps de récupérer
  • maladies mi-vasculaires,  dans lesquelles l'endurance du corps diminue, l'irrigation sanguine vers les organes pelviens, y compris les organes génitaux
  • maladies de la thyroïde et de l'hypophyse  entraînant un déséquilibre hormonal, une chute du taux de testostérone et une diminution de la fonction sexuelle
  • formations bénignes et malignes de l'hypophyse,  responsables de la production d'hormones mâles
  • dysfonctionnement de la moelle épinière,  résultant de blessures, ostéochondroses, hernie, myosite, dans lequel la circulation sanguine dans les organes pelviens est altérée
  • maladies du système urogénital  dans lesquelles les processus inflammatoires affectent des organes tels que les reins et la vessie, la prostate et l'urètre, et entraînent une faiblesse musculaire et sexuelle
  • hémorragies cérébrales lors de blessures à la tête,  lors desquelles la communication avec les terminaisons nerveuses responsables de la libido et de l'érection est interrompue

En même temps, une érection faible est typique des maladies courantes telles que le diabète sucré, la cholécystite, l'épilepsie. Il peut également apparaître sur le fond des rhumes et des maladies infectieuses et apparaître comme une complication.

Une érection faible peut également être déclenchée par la prise de médicaments déstabilisants sexuels, tels que les médicaments antiépileptiques et hormonaux, les antipsychotiques et les médicaments anabolisants. Une réaction négative du corps à ces médicaments servira de symptôme à la détection d'un effet indésirable sous forme d'érection faible.

Acheter Cialis En Ligne

Méthodes de traitement

Quand devrais-je me tourner vers le traitement des érections faibles? Tout d'abord, avec des manifestations régulières d'impuissance sexuelle - si un membre ne s'est pas levé dans un cas sur trois, si l'érection a disparu au cours d'un des trois actes sexuels.

Dans une telle situation, il est impossible de se passer d'un diagnostic, qui commence par la première visite chez le médecin, lorsqu'il écoute le patient et tente de déterminer la nature de la cause de l'affaiblissement de l'érection. Dans ce cas, le trouble aidera à déterminer non seulement l'examen de l'état physique de l'organe génital, mais également un certain nombre de procédures dont le même andrologue et urologue aura besoin pour clarifier le diagnostic, à savoir:

  • tests hormonaux
  • frottis urétral pour infections génitales
  • échographie des organes pelviens
  • examen anal de la prostate et innervation du pénis
  • tomodensitométrie des reins et de la vessie
  • cavernosographie du pénis

Les données de ces analyses et enquêtes établiront l’état du flux sanguin dans les corps caverneux du pénis et la force de son écoulement veineux, la santé générale des vaisseaux, leur élasticité et leur perméabilité, ainsi que la conductivité des impulsions neurales.

Outre les méthodes d'examen ciblé des organes du système urogénital, un certain nombre d'analyses supplémentaires sont également présentées: analyse générale et biochimique du sang, de l'urine et du liquide séminal.  

Le traitement de la cause sous-jacente d'une érection affaiblie n'est généralement pas suffisant pour traiter une seule maladie. Le plus souvent, un traitement complexe est prescrit, dans lequel plusieurs paramètres sont normalisés à la fois - fond hormonal et flux sanguin, élimination des processus inflammatoires et des pathologies existantes. 

Les méthodes les plus courantes de traitement des érections faibles sont les suivantes:

  • Procédures de physiothérapie.  Ils contribuent à la restauration du flux sanguin dans les organes pelviens, à la saturation des tissus en oxygène, à la restauration de l'activité musculaire. Ce sont une thérapie sous vide et un traitement par ondes de choc, un massage de la prostate et une série d'exercices sur le système de Kegel, des bains minéraux et une thérapie de boue.
  • Exercice thérapeutique. Un certain nombre d'exercices spéciaux visant à renforcer les muscles du bassin et la normalisation du flux sanguin vers ses organes.
  • Traitement médicamenteux. La prise de médicaments contribue à augmenter le flux sanguin dans le pénis et à augmenter les niveaux de testostérone en raison de substances de substitution hormonale.
  • L'utilisation de compléments alimentaires et de médicaments traditionnels. Leur action vise à augmenter la puissance et à renforcer l'érection, ainsi qu'à améliorer la condition physique globale et à renforcer le système immunitaire.
  • Correction psychothérapeutique. Avec l'aide d'un psychologue, d'un sexologue et d'un neuropathologiste, les conditions et les troubles responsables de la dysfonction érectile sont surmontés.
  • Intervention chirurgicale, y compris les chutes-prothèses,  comme méthode radicale de restauration de l'érection après un traitement inefficace.  

Les médicaments sont bien sûr la méthode la plus courante et la plus rapide de traitement des érections faibles. Cela vous aidera à faire face aux processus inflammatoires et aux problèmes circulatoires, à augmenter le niveau de l'hormone mâle et à stimuler l'érection. Parmi les outils les plus efficaces figurent:

  • Les comprimés inhibiteurs,  Viagra, Cialis, Levitra, qui procurent une saturation sanguine du pénis, ont un effet stimulant et thérapeutique.
  • Injections de testostérone, dont l'  action vise à restaurer et à renforcer l'érection, la prolongation des rapports sexuels. Des injections de papavérine,  qui sont faites directement dans le corps caverneux du pénis, qui stimulent le travail de ses terminaisons nerveuses et améliorent l’érection.
  • Les bougies anti-inflammatoires  sont utilisées pour soulager l'inflammation de la prostate et des testicules. L'effet thérapeutique est dû à la prostaglandine E1, qui bloque les symptômes de la dysfonction érectile.
  • Les injections intracavertiques qui  sont insérées directement dans le corps du pénis et corrigent dans les plus brefs délais le dysfonctionnement érectile le plus grave.

Les teintures et décoctions de plantes médicinales et d'herbes médicinales  (ginseng, citronnelle, prêle des marais, millepertuis, ortie, etc.) sont tout aussi efficaces pour restaurer les érections  .

Le massage de la prostate  est une autre méthode de stimulation du débit veineux dans la région génitale. Cette méthode de traitement aide à éviter la stagnation dans la région pelvienne.

Thérapie par le vide , réalisée à l'aide d'un appareil spécial sous forme de pompes. Son action vise à augmenter le flux sanguin vers le pénis et la saturation de ses tissus en oxygène.

Psychothérapie  Cette méthode de traitement de l'érection faible est utilisée pour le dysfonctionnement psychogène grave. Les séances sont animées par un psychologue ou un sexologue expérimenté qui identifie les causes des craintes d’un homme en raison de son incohérence sexuelle et les élimine à temps. La tâche des spécialistes est de sortir le patient d'un état stressant, de lui donner une tranquillité d'esprit et de lui donner son autonomie.

Physiothérapie  Il s'agit d'un ensemble d'exercices physiques visant à renforcer les muscles du plancher pelvien. En même temps, l'apport sanguin aux organes internes du petit bassin est amélioré.

Avec toute la variété des méthodes de traitement des érections faibles, les recommandations des médecins sont réduites à l’utilisation de traitements complexes combinant plusieurs méthodes complémentaires. Par exemple, dans le cas du diabète, il est nécessaire d’éliminer la cause fondamentale, de traiter la maladie elle-même et, parallèlement, de mettre en place des procédures sanitaires pour améliorer l’érection.

Pourquoi les hommes ont-ils des problèmes d'érection?

C'est une erreur de supposer que les problèmes d'érection faible sont exclusivement associés aux changements liés à l'âge et aux maux physiques. Souvent, la dysfonction érectile pendant les rapports sexuels est provoquée par des caractéristiques anatomiques congénitales, des troubles hormonaux et psycho-émotionnels, des maladies du système nerveux central, des pathologies du système cardiovasculaire et urinaire, un déséquilibre hormonal.  

Les facteurs qui peuvent provoquer l'échec érectile encore plus. Par conséquent, étant donné que les causes doivent être considérées comme les maladies les plus courantes, l’une des complications est une violation de la fonction érectile. Parmi les précurseurs de l'érection faible:

  • maladies cardiaques et vasculaires, y compris l'athérosclérose
  • perturbations hormonales, aggravées par une chute de la testostérone et du diabète
  • blessures et néoplasmes au cerveau et à la moelle épinière
  • insuffisance rénale et prostatite
  • asthme bronchique
  • maladies de la thyroïde

Parmi les facteurs psychologiques conduisant à une diminution des propriétés érectiles, on peut noter les suivants:

  • surcharge émotionnelle et stress résultant du manque de sommeil et de la fatigue nerveuse chronique
  • dépression, en raison de laquelle leur propre estime de soi est réduite et un sentiment d'indifférence est né
  • le syndrome de l'attente de l'échec, à cause duquel on craint de retrouver son insolvabilité sexuelle au moment de l'intimité et de la répétition du scénario désastreux

Dans tous les cas, connaissant la cause de sa faiblesse en termes d'érection, il y a toutes les chances de l'éliminer. Il est important de choisir le moyen le plus correct et le plus efficace.

Causes neurologiques

Les causes neurologiques d’une érection faible peuvent être à la fois d’origine génétique héréditaire et de blessures. Avec la défaite du système nerveux central et des terminaisons nerveuses périphériques, il existe un écart entre les impulsions envoyées par le cerveau et les corps caverneux du pénis. En conséquence, une érection est mal définie ou ne se produit pas du tout.

Les causes psychologiques de la dysfonction érectile peuvent également être de nature neurologique. Si vous en trouvez, vous aurez peut-être besoin de l'aide non seulement d'un psychologue, mais également d'un neuropathologiste. Sa tâche est de déterminer la cause et le «point de rupture», à cause duquel l'impulsion n'atteint pas son objectif. Les causes peuvent être des maladies de la colonne vertébrale - ostéochondrose, hernie, myosite ... ou des pathologies du système nerveux, notamment des infections du système nerveux central, des maladies dégénératives (maladie de Parkinson), l'épilepsie, la sclérose en plaques.   

La dysfonction érectile de l'ordre neurologique peut être causée par des processus cérébraux défaillants en raison de blessures, d'hématomes et de divers types de tumeurs, et peut se développer avec un apport sanguin insuffisant aux vaisseaux cérébraux, dans lequel se produit une encéphalopathie dyscirculatoire.

Avec la défaite des centres sexuels de la moelle épinière, la soi-disant impuissance spinale se produit. Si nous comparons la probabilité d'une dysfonction érectile due à des troubles et à des maladies du cerveau et de la moelle épinière, la dysfonction érectile se produit beaucoup plus souvent avec une lésion de la moelle épinière.   

Dans tous les cas, l'amélioration de la fonction érectile ne peut se produire qu'avec l'élimination de la maladie sous-jacente d'origine neuropathique.